«Je suis convaincue par le réemploi»

Adèle Thorens Goumaz a déjà une longue carrière politique derrière elle. Principalement engagée dans la politique environnementale, elle s'attache particulièrement à une meilleure conciliation entre économie et environnement. Dès les premières heures de Salza, Adèle Thorens s'est impliqué activement au développement de notre plateforme.

Adèle Thorens Goumaz, vous êtes Conseillère aux Etats et vous avez le 15 juin 2020 interpellé le Conseil fédéral en lui demandant ce qu’il compte faire pour promouvoir le réemploi dans le bâtiment.

L’étude RERIWI à laquelle Salza a contribué a été publiée récemment. Elle illustre le potentiel du réemploi dans la construction et les manières dont il pourrait être promu. Elle m’a convaincu du fait qu’il y avait matière à agir.

Quelle a été la réponse du Conseil fédéral?

Le Conseil fédéral cite plusieurs pistes d’intervention pour valoriser le réemploi, comme le fait de l’intégrer dans les standards de construction. Il évoque aussi la possibilité de soutenir des solutions de branche ou le rôle exemplaire que pourraient adopter en la matière les cantons et la Confédération.

Que comptez-vous faire maintenant?

Je vais analyser, en dialogue avec l’administration, les différents moyens à disposition pour avancer, en particulier si des bases légales doivent être modifiées. Une initiative parlementaire sur l’économie circulaire est en cours de traitement, le thème du réemploi pourrait y être intégré.

Texte intégral de l’interpellation de Adèle Thorens Goumaz et la réponse du Conseil fédéral.